forum échange ITBt 2016/2018 orleans

lieu échange itbéiste
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Question 37 : Quels sont les liens entre la CAF et l’EBE ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

La réponse apportée vous convient-elle?
 oui
 non
 je ne sais pas
Voir les résultats
AuteurMessage
farnier
visiteurs


Messages : 5
Date d'inscription : 27/02/2017

MessageSujet: Question 37 : Quels sont les liens entre la CAF et l’EBE ?   Lun 27 Fév - 20:56

Intro : Les entreprises publient tous les ans leur bilan comptable et leur compte de résultat. Ces documents permettent à l’entreprise de prendre du recul sur l’année écoulée et d’en tirer des conclusions. Afin de prendre ces décisions il est judicieux de retraiter ces résultats et faciliter l’analyse, se sont les soldes intermédiaires de gestion. Pour les banquiers l’analyse de 2 soldes intermédiaires de gestion, l’Excédent Brut d’Exploitation (EBE) et de la Capacité d’AutoFinancement (CAF), permet d’apprécier l’activité de l’entreprise, l’évolution des différents postes et d’avoir une vision rapide de la rentabilité de l’entreprise. Mais quels sont les liens entre la CAF et l’EBE ?
Pour répondre à cette question, dans un 1er temps nous définirons ce que sont l’EBE et la CAF et comment ils se calculent. Puis dans une 2ème partie nous aborderons les interactions entre ces 2 SIG.

I. Définition et mode de calcul de l’EBE et de la CAF :

1. L’Excèdent Brut d’Exploitation :
- L’EBE représente la rentabilité de l’entreprise, sa performance économique. C’est ce qui reste à l’entreprise une fois qu’elle a payé ses fournisseurs, ses salariés et l’Etat.
- Calculé après répartition de la VA, il représente la trésorerie résiduelle potentielle générée par l'entreprise. On parle de ressources potentielles car toutes les charges et les produits entrant dans ce solde n'ont pas encore été encaissés ou décaissés à l'instant où l'EBE est calculé.
- Il ne dépend pas de la politique d’endettement puisque les éléments financiers ne sont pas pris en compte, ni les éléments exceptionnels.
- Calcul EBE = VA - Charges de personnel – Impôts et taxes + subventions d’exploitation

2. La Capacité d’autofinancement :
- La CAF définit le potentiel d’une entreprise à dégager des ressources grâce à son activité. Il s’agit d’une ressource interne que l’entreprise peut utiliser pour financer de nouveaux investissements ou pour distribuer des dividendes aux actionnaires.
- La CAF, c’est l’épargne de l’entreprise. Alors que l’EBE ne prend en compte que les ressources liées à l’exploitation de courante de l’entreprise. La CAF comprend aussi les éléments financiers et exceptionnels.
- La CAF permet au banquier d’apprécier la marge de manœuvre dont dispose l’entreprise pour faire face à ses besoins de financement.
- Calcul de la CAF par l’EBE =  EBE + autres produits d'exploitation - autres charges d'exploitation + produits financiers - charges financières + produit exceptionnel - charges exceptionnelles - participation des salariés - impôts sur les bénéfices.
- Possibilité de calcul par le résultat.


II. Les interactions entre CAF et EBE :

1. Analyse : ces deux SIG permettent au banquier d’avoir une vision rapide du fonctionnement de l’entreprise. L’EBE donne une vision de la performance économique de l’entreprise avant les choix stratégiques, et donc avant les politiques d’amortissement ou de provision, de financement, d’intéressement et de participation, de distribution des dividendes. Fort de ces constats la CAF permet d’affiner l’analyse en tenant compte des situations exceptionnelles vécues par l’entreprise. Ceci permet aux banquiers de calcul de la capacité d'emprunts. L’EBE doit à minima pouvoir supporter l’échéance d’un nouvel emprunt.


2. Les 3 destinations :

- Financement de la croissance de l’activité, le renouvellement de l’outil de production, le financement de tout ou partie des investissements.
- Les capitaux investis : règlement des frais financiers dus sur les capitaux empruntés, remboursement des emprunts à moyen long terme, paiements des dividendes aux actionnaires.
- L’Etat : acquittement de l’impôt sur les bénéfices.


En conclusion, l’EBE et la CAF ont les mêmes objectifs. Il est nécessaire que l’EBE soit positif pour dégager une source d’autofinancement ou de financement.
Ainsi l’EBE et le CAF permettent de s’assurer de l’indépendance financière de l’entreprise, le maintien de l’activité à un niveau égal de la rentabilité et de la croissance interne et externe.
Cependant, étudier uniquement ces 2 SIG ne suffit pas pour analyser le fonctionnement de l’entreprise. Certains ratios permettent de compléter cette analyse et de comparer l’activité de l’entreprise à d’autres entreprises du même secteur.
- la rentabilité commerciale : EBE / CA (indicateur pour déterminer la marge obtenue sur le coût de revient de la production) ex réf.
- Le ratio de remboursement des dettes : Dettes à long terme /CAF (Un multiple égal à 3 ou 4 signifie que 3 ou 4 années de résultat de l’entreprise (CAF) seront nécessaires pour rembourser les dettes à long terme)
- Le ration de rentabilité : CAF / CA HT (santé financière de l’entreprise). ex réf.
Revenir en haut Aller en bas
 
Question 37 : Quels sont les liens entre la CAF et l’EBE ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» quels sont vos bons plans pour faire des économies dans la vie de tous les jours ?
» Quels sont les grands pays producteurs de petrol
» Quels sont les films que vous comptez voir au cinéma?
» Quels sont vos derniers achats ?
» Quels sont les grands pays producteurs de petrole

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
forum échange ITBt 2016/2018 orleans :: La finance d'entreprise-
Sauter vers: