forum échange ITBt 2016/2018 orleans

lieu échange itbéiste
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 question 58: la balance des paiements est un indicateur de tout premier plan pour apprécier la politique économique d’un pays. Expliquez pourquoi.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

La réponse apportée vous convient-elle?
 oui
 non
 je ne sait pas
Voir les résultats
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 76
Date d'inscription : 16/01/2017

MessageSujet: question 58: la balance des paiements est un indicateur de tout premier plan pour apprécier la politique économique d’un pays. Expliquez pourquoi.   Lun 13 Fév - 0:09

Introduction:

La balance des paiements est un document de la comptabilité nationale qui recense, pour une période donnée, l'ensemble des transactions économiques internationales (commerciales, financières et monétaires) que les résidents d'un pays (les particuliers, les entreprises ou l'État) ont réalisées avec ceux du reste du monde.
Les ventes à l'international sont enregistrées comme des crédits tandis que les achats de marchandises, de services ou de capitaux sont enregistrés comme des débits. Elle est aussi un indicateur précieux dans la mise en oeuvre de la politique économique.
Du fait de la comptabilisation en partie double (chaque opération donne lieu à deux enregistrements de signes contraires), la balance des paiements est toujours équilibrée. L'expression "déficit de la balance des paiements" est donc un abus de langage.
Nous pouvons nous poser la question suivante, pourquoi la balance des paiements est un indicateur de tout premier plan pour apprécier la politique économique d’un pays?
Pour y répondre nous verrons dans un premier temps la composition et l'interprétation de la Balance des paiements puis dans un second temps nous analyserons l’intérêt macro-économique de cet indicateur pour l’analyse économique structurelle et conjoncturelle d’un pays.

I.Composition et interprétation de la balance des paiements

A- Sa composition :

La balance des paiements est constituée de plusieurs soldes intermédiaires qui peuvent être excédentaires ou déficitaires :

- Le compte des transactions courantes qui regroupe :
La balance commerciale (importations et exportations de biens)
Les échanges de services, les transferts courants, certains revenus du travail et les revenus du capital.

- Le compte de capital (acquisition d'actifs non financiers tels qu'achats /ventes de brevets, et remises de dettes)

- Le compte financier (échanges de capitaux entre un pays et l'étranger)

L’ensemble de ces 3 comptes (soldes courant et solde de capital d’un côté et compte financier de l’autre) devraient s’annuler. Mais en pratique ce n’est pas le cas et les écarts sont enregistrés dans le poste « erreurs et omissions ».

Si le compte des transactions courantes est déficitaire, pour payer cette différence l'économie nationale doit emprunter ou utiliser les réserves de la banque centrale.

L'accumulation de déficits du compte de transactions courantes a pour conséquence un accroissement de l'endettement du pays, ce qui menace sa prospérité et son indépendance.

B- Son explication :

=>L’analyse de la BDP permet de faire ressortir la problématique de l’ajustement. Ce terme désigne l’action qui consiste à établir l’équilibre du solde des transactions courantes. Selon le solde de la Balance des paiements : déficitaire alors besoin de financement / excédentaire alors possibilité de financer.
=> Composition : source multiples (banques, entreprises, douanes) croisées et donc imparfaite
=> Balance/Comptabilité en partie double : toujours équilibrée. Défaut corrigé par le compte erreurs
ou omissions
=> déficit courant excessif : peut être financé par une ponction dans les réserves de change. Or la
réduction des réserves de change peut remettre en question le financement de ce déficit par le marché.

II) Un indicateur d’analyse structurelle et conjoncturelle d’un pays

La BDP va permettre de lire le décalage structurel et conjoncturel d’un pays avec ses principaux partenaires commerciaux.

A) Un indicateur d’analyse structurelle

Quelle est la position structurelle d’un état face au reste du monde ?

La balance des paiements va permettre d’étudier la compétitivité d’un pays face au reste du monde. La balance commerciale de la France sur ses biens est en retrait face à ses concurrents et peut s’analyser peut être par une politique orientée sur le prix qui face à des concurrents comme la Chine la laisse dans une positionne désavantagée; à l’opposé, l’Allemagne qui a toujours su mettre en avant, valoriser son savoir-faire et la qualité de ses produits continue de maintenir une politique exportatrice avec des prix relativement élevés.
Par le solde des transactions courantes nos pouvons mesurer la capacité de financement d’une nation et déduire sa politique financière et monétaire. Un pays qui éprouve un besoin de financement vit au dessus de ses moyens.
Par les flux d’investissement direct, nous remarquons l'insertion des entreprises françaises dans l’économie mondiale. Pour la France, les investissements directs en France et à l’étranger restent bas.

B) Un indicateur d’analyse conjoncturelle

Elle peut permettre de lire le décalage d’un pays avec ces partenaires internationaux. Un choc extérieur est lisible directement sur la BDP des différentes pays.
Une crise de change va provoquer une diminution  des avoirs de réserves de pays et se refléter au sein de la BDP.
Les chocs pétroliers de 1973 et 1979 se sont traduits pour la France par une détérioration du solde commerciaux car cette dernière est dépendante du reste du monde pour ses besoins énergétiques.
En 1981, la variation des exportations et des importations produit un déficit record dans l’économie française et entraîne une dévaluation du franc.

Conclusion

La BDP est un indicateur fort pour l’analyse des politiques économiques d’un pays. C’est un instrument de mesure qui donne une vision globale des relations entre un pays et le reste du monde. Elle met en lumière les politiques adoptées et leur pérennité. Mais elle ne reste qu’un outil de mesure et la lecture de cet indicateur ne peut se passer d’une analyse fine et détaillée, par exemple un pays connaissant de très fortes importations comme les États Unis, connaît un déicide commercial important mais développera en parallèle, selon la Loi des avantages comparatifs de Ricardo, une spécialisation à forte valeur ajoutée dans certains secteurs d’activités et laissera aux autres pays les domaines où elles moins compétitive. Ce qui traduit sa politique économique.
De ce fait nous pouvons nous demander si au delà de la logique comptable de cet indicateur, les états ne positionnent-ils pas leur déficit là où elles le souhaitent dans la lecture de la BDP ?
Revenir en haut Aller en bas
http://orlitb20172019.forumactif.com
 
question 58: la balance des paiements est un indicateur de tout premier plan pour apprécier la politique économique d’un pays. Expliquez pourquoi.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Question : Qui a un bon plan pour un macbook pro? un iphone 4? voire une Nespresso? ;)
» Questions tordus pour mieux se connaitre
» question sur les cases du relevé 24
» Une future maman a une question a 100$ pour la CSQ
» Une question pour vos enfants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
forum échange ITBt 2016/2018 orleans :: Les connaissances économiques-
Sauter vers: